Rechercher

Toutes les aides pour vos travaux d’économie d’énergie

 

EFFIRENO vous conseille

Vous habitez dans le Roannais et vous cherchez les meilleurs financements pour des travaux d’économie d’énergie de votre résidence ? Vous pouvez compter sur EFFIRENO, un groupement de plusieurs entreprises, situé à Roanne, pour vous conseiller sur les aides les plus intéressantes en fonction de votre situation et des travaux envisagés.

Avant de vous lancer dans la quête de ces financements, Effireno vous donne deux conseils utiles…

Pensez à établir, au préalable, un audit énergétique via un bureau d’études.

Ensuite, pour vos travaux, choisissez toujours des entreprises labellisées RGE (Reconnu garant de l’environnement). Elles seules sont désormais habilitées à réaliser des travaux d’économie d’énergie, s’ils sont financés par l’Éco-PTZ ou si vous souhaitez bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

EFFIRENO tient à votre disposition une liste de bureaux d’étude et d’entreprises labellisées RGE. Appelez-nous au 04 77 78 20 08.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

60_le-magazine-atlantic-le-cite-un-credit-dimpot-encore-plus-avantageux.jpg

Si vous occupez un logement à titre de résidence principale depuis plus de 2 ans dans la région de Roanne, les travaux d’économie d’énergie que vous y faîtes entreprendre (depuis le 1er septembre 2014) vous permettent d’accéder à un crédit d’impôt, désormais plus simple et plus généreux : le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

Ce crédit est destiné à inciter les particuliers à effectuer des travaux d’amélioration énergétique de leur logement en utilisant les technologies émergentes les plus efficaces en terme de développement durable.

En un mot, le CITE permet la réalisation de travaux écologiques visant à rendre l’habitat plus économe énergétiquement. Le CITE, qui remplace l’ancien crédit d’impôt développement durable (CIDD), vous permet d’économiser jusqu’à 30 %, un taux unique quelle que soit l’ampleur de vos travaux.

Pour ceux qui ont entamé des travaux avant le 1er septembre, et qui s’achèveront après cette date, une mesure transitoire leur permet de bénéficier du taux de 30 % pour la partie restante, à compter du 1er septembre 2014. En revanche, le plafond de dépenses reste inchangé.

Les travaux pris en compte sont : l’isolation de la toiture, des murs, des portes et fenêtres, des planchers, l’installation de volets roulants, l’installation ou le remplacement de systèmes de chauffage et d’eau chaude fonctionnant au bois ou autre biomasse, à l’énergie solaire ou avec une pompe à chaleur, d’une chaudière à condensation ou de micro-cogénération, la régulation et la programmation du chauffage, le raccordement à un réseau de chaleur, l’installation de compteurs d’eau chaude ou d’eau froide en copropriété, ainsi que des bornes de recharge des véhicules électriques.

Le prêt à taux zéro écologique (Éco-PTZ)

image gauche

Ce prêt s’adresse à tout propriétaire d’un logement antérieur à 1990, appartenant à des particuliers, des propriétaires occupants ou bailleurs, ou des copropriétés qui souhaitent effectuer de gros travaux d’amélioration de la performance énergétique de leur logement.

Pour bénéficier de l’Éco-PTZ, vous devez soit atteindre un certain niveau de performance énergétique globale du logement, soit mettre en œuvre un bouquet de travaux, soit réhabiliter un système d’assainissement non collectif par un dispositif ne consommant pas d’énergie.

Vous pouvez obtenir ce prêt au sein de votre banque située dans le département de la Loire. (42). Attention, ce prêt n’est pas cumulable avec le CITE, sauf si vos revenus n’excèdent pas 25 000 € pour une personne seule et 35 000 € pour un couple. Si vos revenus sont supérieurs à ce seuil, l’Éco-PTZ est plus rentable.

A noter, l’Éco-PTZ est cumulable avec d’autres aides.

Pour bénéficier de l’Éco-PTZ, vous devez entreprendre un ensemble de travaux, soit deux actions minimum parmi les six énoncées :

  • Isolation de la toiture ;
  • Isolation des ouvertures ;
  • Isolation des murs donnant sur l’extérieur ;
  • Travaux d’installation, de régulation ou de remplacement d’un système de chauffage, y compris la production et la ventilation ;
  • Installation d’équipement de chauffage ;
  • Installation de production d’eau chaude utilisant une source d’énergie renouvelable.

Vous avez alors droit à 20 000 € de prêt sur 10 ans, prêt qui peut monter à 30 000 € sur 15 ans pour un bouquet de trois actions de travaux ou un projet plus lourd, comme l’amélioration de la performance énergétique globale de votre logement.

L’Eco-PTZ prend également en charge les travaux de réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif par un équipement ne consommant pas d’énergie, le prêt se montant alors à 10 000 € sur 10 ans.

Si vous habitez un immeuble, vous pouvez aussi obtenir un Éco-PTZ « Copropriété » pour les travaux d’économie d’énergie dans les parties communes et privatives. À noter que les travaux doivent être effectués par une entreprise RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Faites jouer la concurrence entre fournisseurs d’énergie !

L’État oblige les fournisseurs d’énergie, les distributeurs de fioul domestique, les compagnies pétrolières, ainsi que les entreprises de la grande distribution vendant du carburant à inciter leurs clients à réaliser des travaux d’économie d’énergie qui se traduisent, par la suite, par la délivrance d’un certificat d’économie d’énergie. Il s’agit d’un certificat émis en accord avec l’État, prouvant qu’une action d’économie d'énergie a été réalisée par une entreprise, un particulier ou une collectivité publique.

Ce certificat permet de matérialiser et de chiffrer les actions des fournisseurs d’énergie, de combustible et de carburant en faveur de l'optimisation énergétique, de valider ces baisses de consommation et représente chacun une quantité d'énergie économisée. Le non-respect de cette obligation pénalise les fournisseurs d’énergie.

Effireno vous conseille donc de jouer la concurrence et de chercher le fournisseur le plus compétitif de la commune de Roanne ou de la Loire. D’autres établissements proposent des démarches intéressantes pour les ménages à revenus modestes : les fournisseurs d'énergie versent de l'argent sur un fonds qui sert à financer l'isolation de vos combles pour 1 € (jusqu'à 70 m2, plus 10 € TTC par m2 supplémentaire).

Pour bénéficier de cette aide, votre revenu fiscal de référence ne doit pas excéder certains plafonds. Vous pouvez formuler votre demande sur le site du programme Pacte Énergie Solidarité, ou appeler le numéro vert 08 00 00 08 38.

Les subventions de l’Anah

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) a pour mission d’appliquer la politique nationale de développement et d’amélioration de l’habitat. Pour atteindre cet objectif, elle accorde notamment des subventions pour l’amélioration des résidences principales de propriétaires occupants modestes ou de logements locatifs de propriétaires bailleurs privés, en échange de contreparties sociales. L’Anah propose ainsi des subventions pour les travaux de rénovation ou de réhabilitation dans le département de la Loire.

La subvention offerte par l’Anah dépend de vos revenus. Selon votre revenu donc, vous serez classé comme client à revenu « très modeste » et vous pouvez bénéficier d'une subvention de 50 % du montant de vos travaux d'économie d'énergie. Si vous appartenez à la catégorie des clients à revenus « modestes », vous pouvez prétendre à 35 % de subvention.

Depuis 2 ans, l’Anah constate une augmentation des demandes de financements pour une rénovation ou réhabilitation de logements, notamment avec l'opération « J'éco-rénove, j'économise ».

Les travaux concernés par les financements de l’Anah sont : isolation des combles, des portes et fenêtres, etc. La performance énergétique de votre logement doit être améliorée d'au moins 25 %. Ce taux vous permet d’obtenir 3 000 € de l'Aide de solidarité écologique (ASE) du programme « Habiter Mieux ». Si vous êtes bailleur d'un bien loué comme résidence principale, l'ASE s'élève à 2 000 €  et la performance énergétique doit augmenter de 35 %. L'Anah vous versera 25 % du montant de vos travaux, dans la limite de 750 €/HT/m2 et 60 000 € par logement.

Il existe cependant des contraintes : vous devrez louer le logement concerné à des locataires à revenus modestes et avec un loyer plafonné.

La prime d’Etat exceptionnelle

La prime d'État exceptionnelle est un autre moyen de financer vos travaux dans votre résidence principale. Mise en place par l’État pour une durée limitée, il s’agit d’une prime permettant de venir en aide aux ménages aux revenus moyens, pour financer les travaux de réhabilitation énergétique de leur logement.

La demande d’obtention de la prime d’État exceptionnelle est à adresser à l'Agence de services et de paiement (ASP). Elle s'élève à 1350 € et à la différence de l'ASE (Aide à la Solidarité Ecologique), ne concerne que les propriétaires occupant un logement de plus de 2 ans dont le revenu fiscal n'excède pas 25 000 € pour une personne seule, 35 000 € pour un couple, augmenté de 7 500 € par personne à charge.

Les travaux doivent correspondre à un bouquet de deux actions parmi les suivantes :

  • Changement de chaudière
  • Régulation / programmation de la température
  • Installation d'une pompe à chaleur
  • Travaux d'isolation
  • Equipements de production d'énergie utilisant une source d'énergie renouvelable

La prime d'État exceptionnelle n'est pas cumulable avec l'aide à la solidarité écologique (ASE), mais cumulable avec l’Éco-PTZ, le Cite, le crédit d’impôt développement durable (CIDD), la TVA à taux réduit, et la Prime économie d’énergie.

Vous trouverez plus d’informations sur le site du programme de Rénovation info service. La prime d’État exceptionnelle prend en charge les logements situés dans la métropole, notamment dans la commune de Roanne.


Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreuses aides au financement. L’important est de trouver celles qui seront les plus intéressantes pour vous, en fonction de votre situation et des travaux envisagés.

Le groupement Effireno est là pour vous conseiller.

Contactez-nous :
04 77 78 20 08 ou sur www.effireno.fr