Rechercher

Le crédit d’impôt développement durable

Une condition indispensable pour bénéficier d’un crédit d’impôt est de faire réaliser des travaux d’économie d’énergie par une entreprise qui fournit également les matériaux.

Les locataires peuvent également bénéficier du crédit d’impôt pour rénovation énergétique, ainsi que les copropriétaires pour les dépenses de travaux dans les parties communes d’un immeuble collectif.
Seule l’habitation principale achevée depuis plus de deux ans est concernée par ce dispositif.

D’autres conditions sont fixées par le gouvernement, voir le site impot.gouv.fr pour tous les détails.


Conditions de ressources :

Les revenus ne sont plus plafonnés si les travaux sont réalisés en bouquet, ils le restent si une seule catégorie de travaux est réalisée.

Le crédit d’impôt est cumulable avec un éco- prêt à taux zéro sous conditions de ressources.

Les réductions accordées sont supérieures si les travaux sont réalisés en bouquet (25%), alors que seuls ils bénéficient du taux de base de 15%.

Autre nouveauté : les travaux peuvent se réaliser sur 2 années fiscales. Mais les dépenses doivent êtres payées avant le 31/12/2015.

Travaux éligibles :

Les travaux d’économie d’énergie éligibles se regroupent en catégories :

- Production d’énergie : chaudière à condensation, solaire thermique, chauffage au bois, pompe à chaleur, etc.
- Isolation thermique : murs et planchers, surfaces vitrées, volets, porte d’entrée et fenêtres, etc.

Seuls certains matériaux sont éligibles selon leurs performances techniques.

Déclaration d’impôt :

N’oubliez pas de déclarer vos travaux et de conserver tous les justificatifs pour l’administration fiscale.